Ducasse-ath.be
 
[Accueil ] [Historique ]  [ Photos ] [ Video ] [ Télécharger ] [ Calendrier & programme ] [ Liens ] [ Livre d'or] [ Contact ]
 
 

Historique

D'origine médiévale (15e siècle) et religieuse, la procession célébrait la consécration de l'église Saint-Julien. Le défilé parcourait les rues de la ville le dimanche proche de la fête de saint Julien de Brioude.

Des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament (Goliath ou Marie-Madeleine) ou de la Légende dorée (Saint Christophe) y étaient présentées sur des esclides (traîneaux) ou dans la rue. Un groupe provenait du cycle de Charlemagne (cheval Bayard) et un autre des héros de la chevalerie (les neuf Preux). Le cortège était constitué de scènes prises en charge par la commune, la paroisse et les confréries.

Peu à peu (16e-18e siècle), le but religieux s'estompa au profit de la recherche du pittoresque.

Les Jacobins mirent le feu à ces symboles de l'ancien régime le 28 août 1794. Il faut attendre 1804 pour que la procession reprenne vie et 1806-1807 pour que les géants renaissent sous les doigts du sculpteur Emmanuel FLORENT.

Dès 1819, la procession devient un cortège laïque évoluant sous l'influence des idées du 19e siècle (exotisme, nationalisme belge, affirmation de l'histoire locale,...).

Après la deuxième guerre mondiale, des éléments anciens réapparaissent : le cheval Bayard (1948), saint Christophe (1976) et les chevaux Diricq (1981).

Source: site officiel de la ville d'Ath www.ath.be

 

Articles et information complémentaires: